bureau

It means “desk” or “work table” in french : how metaphoric for a blog discussing what my work's about. Get the RSS feed.

i

I'm Thibaut Sailly, an independant interface designer based in Paris. Say hello on twitter or by email at bonjour ✉ tsailly ◦ net.

Topics

Archives

© 2010-2014 Thibaut Sailly · Powered by Movable Type · RSS

Dérouler un bon mètre

english version

Si vous suivez Jean-Louis Fréchin sur Twitter, ou si vous avez la chance de le croiser et de discuter avec lui, vous savez qu'il ne rate pas une occasion de dire combien il lui est pénible de voir associés les termes d'innovation ou de conception avec une agglomération de Post-it sur un mur.
Cet objet, très emblématique du “Design Thinking” — méthode de conception bien emballée simple à digérer pour les non designers — est devenu le Passeport Innovation à arborer dans toutes les réunions où il est faut avoir de “bonnes idées pour le futur de la boite”.

Prenant les propos anti-post-it de Jean-Louis Fréchin il est vrai littéralement, j'ai ressorti il y a quelques mois un rouleau de calque qui trainait dans un placard. Que pouvait-il y avoir de plus opposé à un Post-It qu'une feuille de 30 mètres de long ?
Plutôt que de dessiner et d'écrire dans mes carnets ou sur des feuilles volantes, j'ai fait un peu plus de place sur mon bureau, ouvert le tube protecteur, déroulé un bon mètre et je me suis mis au travail.

Bonheur.

Avant de vous donner mon retour, voici quelques exemples pour que vous ayez un aperçu du résultat.

exemple de croquis réalisés sur un rouleau de calque montrant la progression de la réalisation d'une tâche dans une application pour smartphone
exemple de croquis réalisés sur un rouleau de calque montrant des principes de spacialisation de l'information dans une application pour smartphone
exemple de croquis réalisés sur un rouleau de calque montrant la progression de la construction d'un écran d'une application pour smartphone

L'espace

Il y a d'abord un réel plaisir à commencer son dessin ou sa phrase et de ne pas avoir à se soucier de l'espace restant avant d'atteindre le bord de la page, alors qu'on se trouve mentalement au sein du développement d'une idée.
Le lâcher-prise, la plongée dans sa réflexion est beaucoup plus facile car il y a moins d'interruptions d'ordre logistique.

Le format horizontal se prête particulièrement bien au dessin d'évolutions successives d'écrans représentant la réalisation d'une tâche dans une interface. L'espace disponible autorise aussi à commenter les croquis avec de vraies phrases qui pourront être comprises la semaine suivante, par tout le monde.

Visualiser l'ensemble de son travail

Au-delà du gain de surface pour le dessin, ce qu'il y a de vraiment appréciable en comparaison du carnet, c'est de pouvoir suivre le cheminement d'une idée d'un seul coup d'œil, sans avoir à passer d'une page à une autre. Avec tout d'un seul tenant, c'est beaucoup plus spontané de revenir en arrière pour partir sur piste alternative. C'est aussi beaucoup plus évident de créer des liens de parenté entre deux croquis sans qu'ils soient forcément proches dans la page - ça m'est arrivé d'être ravi de pouvoir faire des flèches de 60cm pour montrer une relation entre deux écrans.

Écrire

Passer par l'écriture pour explorer des idées n'est pas forcément facile pour des personnes qui sont plus habituées à penser visuellement, mais utiliser régulièrement les mots pour décrire l'articulation d'idées permet de faire le ménage dans sa tête et de s'assurer de bien garder les pieds sur terre. Cela permet aussi de rebondir et de générer de nouvelles idées, ou encore de pouvoir communiquer son travail de façon beaucoup plus claire aux collègues. L'espace disponible facilite la coexistence de textes et d'illustrations, un réel gain dans la construction d'une réflexion qu'on devra partager par la suite.

Partager

En parlant de communication aux collègues, pouvoir partager un cheminement, des interrogations, les impasses ou les pistes qui restent à explorer sur un document unifié visuellement, c'est sans prix. Deux mètres de calques battent facilement dix slides PowerPoint quand il s'agit de partager une réflexion et de l'enrichir avec le point de vue des autres. La discussion est aussi beaucoup plus active lorsqu'on se retrouve physiquement autour ou devant un document, plutôt qu'assis à regarder une projection dans une pièce sombre.

Pour numériser les dessins, la fonction panorama disponible dans les appareils photo de certains smartphones facilite beaucoup les choses.

détail d'un rouleau de calque posé sur un bureau

Les côtés négatifs

Il faut avoir de la place sur sa table de travail pour ressentir ce sentiment de liberté qu'offre ce rouleau de papier.

Le calque, quand on le manipule, fait plus de bruit que le papier à lettre auquel on est habitués. Ca peut être gênant pour les collègues alentours, donc il faut prendre un peu plus de précautions.

La portabilité du rouleau est moins évidente que celle d'un carnet. Si on doit faire les trajets domicile-travail avec, il vaut mieux y penser avant, mais ça se fait.

On vous regardera certainement d'un air étrange, et certains penseront que vous cherchez à faire votre intéressant.

Avoir un sous-main blanc est recommandé, mais pas obligatoire. Si la surface de votre bureau est sombre, vous aurez moins de contraste entre ce que vous écrivez et le papier que si vous avez un plan de travail clair. Une feuille de bristol format raisin scotchée sur la table fait très bien l'affaire pour s'affranchir de ce problème.

En résumé

Alors, Post-It ou calque ? Cette question ne se pose évidemment pas, les deux supports se prêtant chacun à des usages très différents. Si le Post-It permet d'explorer et d'organiser les composantes d'un contexte (tant que ça colle en tous cas...), la grande feuille de papier aide - d'après mon expérience en tout cas - à réfléchir sur ce qu'on met en place pour réagir à ce contexte. Ce n'est pas pour rien que dans les papeteries, ces rouleaux sont appelés "calques d'étude".

Si passer par le papier pour travailler vos interfaces est déjà dans vos habitudes, je vous invite fortement à vous procurer un de ces rouleaux et à tester l'influence de cet outil sur l'expression et le le partage de vos idées.

« past present »